L'ombudsman azerbaïdjanais lance un appel aux organisations internationales

  09 Mai 2021    Lu: 2091
L

La commissaire aux droits de l'homme de l'Azerbaïdjan, Sabina Aliyeva a fait une déclaration pour soutenir la mise en œuvre de la résolution des Nations Unies sur la « Lutte contre la glorification du nazisme, du néonazisme et d’autres pratiques qui contribuent à alimenter les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l’intolérance qui y est associée ».

La déclaration dit: «Le 9 mai, chaque année, est commémoré comme le Jour de la victoire sur l'Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. En fait, c'est la victoire de tous ceux qui ont souffert de la Seconde Guerre mondiale, du nazisme, du racisme, de la discrimination raciale, de la xénophobie et de l'intolérance qui y est associée.

Mais malheureusement, la communauté mondiale observe la tendance à glorifier le nazisme en Arménie. En tant que tel dans la capitale de l'Arménie, un monument a été érigé au bourreau fasciste et traître Garegin Ter-Harutyunyan, qui servait les fascistes allemands sous le surnom de Garegin Nzhdeh. L'ancien Parti républicain d'Arménie au pouvoir a pris des mesures pour perpétuer la mémoire d'un politicien nationaliste aussi ambigu que Garegin Nzhdeh, qui a collaboré avec le Troisième Reich.

L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté un projet de résolution sur la lutte contre la glorification du nazisme, du néonazisme et d'autres pratiques qui contribuent à alimenter les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l'intolérance qui y est associée.

Par ses termes, l'Assemblée s'est déclarée profondément préoccupée par la glorification du mouvement nazi, du néonazisme et des anciens membres de l'organisation Waffen SS - notamment en érigeant des monuments et des mémoriaux; organiser des manifestations publiques glorifiant le passé nazi, le mouvement nazi et le néonazisme; déclarer ou tenter de déclarer ces membres et ceux qui se sont battus contre la coalition anti-hitlérienne, ont collaboré avec le mouvement nazi et ont commis des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité en participant aux mouvements de libération nationale; et par le changement de nom des rues les glorifiant.

Même le ministère de la Défense de l'Arménie a créé la médaille Nzhdeh pour décorer le personnel militaire et les civils.

La résolution susmentionnée montre que l'ONU est vraiment préoccupée par les monuments commémoratifs qui pourraient avoir un impact négatif sur la société en glorifiant le nazisme, en alimentant les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l'intolérance qui y est associée, comme la communauté mondiale en a été témoin dans le cas de la commémoration de Garegin Nzhdeh à Erevan, en Arménie.

Nous réitérons notre préoccupation quant à la glorification du nazisme dans la société arménienne par les dirigeants politiques de l'Arménie et exhortons toutes les organisations internationales de défense des droits de l'homme compétentes à prendre les mesures nécessaires pour mettre fin à ces activités dirigées contre l'humanité.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan