«Chère Choucha, tu es libre !»

  08 Mai 2021    Lu: 1082
 «Chère Choucha, tu es libre !»

Chaque année, des Azerbaidjanais accueillaient le 8 mai avec tristesse. Parce que le 8 mai 1992, la ville de Choucha, le berceau de la culture azerbaïdjanaise, le cœur du Karabagh, a été occupée par des forces armées arméniennes.

L’occupation de la ville de Choucha par des envahisseurs arméniens était un coup dur pour le moral du peuple azerbaïdjanais. 200 personnes ont été tuées lors de l’occupation de Choucha, 150 personnes sont devenues handicapées, 552 petits ont perdu leur parent, environ 22 mille personnes ont été expulsées de leur terre natale. Après avoir occupé Choucha, des Arméniens ont détruits tous les monuments historiques et culturels dans cette ville.

Des Arméniens ont pillé le Musée de la ville de Choucha, le Musée de l’Histoire du Karabagh et les musées commémoratifs de Bulbul et de Mir Mohsun Nevvab. Les œuvres de peinture et de sculpture, les tapis et les œuvres d’art appliqué, les découvertes archéologiques, les documents importants, les souvenirs des personnalités éminentes et d’autres ont été pillés.

L'occupation du berceau de la culture azerbaïdjanaise a duré exactement 28 ans. Enfin, le 8 novembre de l'année dernière, Choucha a été libérée de l'occupation arménienne par la glorieuse armée azerbaïdjanaise sous la direction du président Ilham Aliyev, commandant suprême des forces armées.

La libération de Choucha de l'occupation restera à jamais gravée dans notre histoire. La libération de nos terres de l'occupation signifie la réalisation des rêves que le peuple azerbaïdjanais faisait depuis des années.

Pour la première fois en 29 ans, nous accueillons le 8 mai non pas comme le jour de l'occupation de Choucha, mais comme la capitale libérée, bâtie, établie et culturelle de l'Azerbaïdjan. Le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, a signé le 7 mai un décret visant à déclarer la ville de Choucha capitale culturelle de l'Azerbaïdjan.

L'objectif principal de ce décret est de restaurer l'apparence historique de la ville de Choucha et de son ancienne gloire, de réunir la ville avec sa riche vie culturelle traditionnelle, ainsi que de promouvoir la ville sur la scène internationale en tant que perle brillante de la riche culture, architecture et urbanisme de l'Azerbaïdjan.

Les remarques du président le jour de la libération de Choucha, le 8 novembre, ont montré à quel point cette ville historique était importante pour lui. S'adressant au peuple azerbaidjanais depuis l'Allée des Martyrs, le commandant suprême a fièrement noté la réalisation de la volonté du leader national, annonçant la libération de Choucha.

« Chers compatriotes, chers sœurs et frères,

Avec une grande fierté j'annonce que la ville de Choucha a été libérée de l'occupation ! Choucha est à nous ! Le Karabagh est à nous ! Je félicite cordialement tout le peuple azerbaïdjanais à cette occasion ! Je félicite tous les habitants de Choucha !

Donner cette bonne nouvelle au peuple azerbaïdjanais en ce jour historique est peut-être l'un des jours les plus heureux de ma vie.

Chère Choucha, tu es libre !

Chère Choucha, nous sommes retournés !

Chère Choucha, nous te donnerons un nouveau souffle !

Choucha est à nous ! Le Karabagh est à nous ! Le Karabagh, c'est l'Azerbaïdjan ! », a déclaré le président Ilham Aliyev.

Le 8 novembre est inscrit dans l'histoire de l'Azerbaïdjan en tant que jour de la victoire. Le jour de la libération de Choucha a été déclaré «Jour de la Victoire» par un décret du président Ilham Aliyev.

Après la guerre, sur les instructions du président Ilham Aliyev, des travaux de restauration et de reconstruction sont en cours sur les terres libérées. 

Conformément aux instructions du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, le festival de musique de Kharybulbul aura lieu à Choucha. Le festival de musique «Kharybulbul», nommé d'après la fleur qui symbolise Choucha, avait été organisé pour la première fois en mai 1989 dans la mystérieuse plaine de Djydyr de Choucha.

Azvision.az

 


Tags: IlhamAliyev   Choucha