Des vétérans azerbaïdjanais de la Grande Guerre patriotique adressent un appel à Sergueï Lavrov

  07 Mai 2021    Lu: 2857
Des vétérans azerbaïdjanais de la Grande Guerre patriotique adressent un appel à Sergueï Lavrov

Des vétérans azerbaïdjanais de la Grande Guerre patriotique ont adressé un appel au ministre des affaires étrangères de la Fédération de Russie, Sergueï Lavrov.

«À la veille du 76e anniversaire de la victoire historique sur le fascisme, nous, les vétérans de la Grande Guerre patriotique, nous sommes adressés à vous et nous avons exprimé notre inquiétude face aux tentatives visant à appeler les marionnettes arméniennes du nazisme d’Hitler comme des héros. L'appel parlait des louanges envers des criminels nazis tant en Arménie que dans l'espace informationnel et culturel de la Russie, qui respecte la mémoire de millions de personnes tuées par les nazis.

Nous attirions votre attention sur le fait que l'Arménie utilise les ressources russes pour justifier les actions de Drastamat Kanayan et Garegin Ter-Harutyunyan, connus sous le nom de généraux Dro et Nzhdeh. Nzhdeh, marionnette du régime nazi et ami d'Hitler et d'Himmler, est considéré comme un héros dans les médias de masse.

De plus, une présentation du livre intitulé «Conversations avec Garégin Nzhdeh, ou un monument pour le 125e anniversaire de Nzhdeh» a eu lieu à Moscou. Le paradoxe est que, selon les organisateurs de cet événement, «les idées de Nzhdeh sont plus actuelles qu’auparavant et devraient être activement promues dans la communauté moderne». Il ne serait pas inapproprié de rappeler, en 1948, Nzhdeh a été condamné à 25 ans de prison en tant que criminel militaire et est décédé à la prison centrale de Vladimir en 1957. Il n'a pas été acquitté. Le tribunal a confirmé le verdict précédent.

Malgré cela, chaque année, la diaspora arménienne de Russie organise la visite à la tombe de Nzhdeh à Vladimir, au cimetière du prince Vladimir, pour rendre hommage à la mémoire de ce bourreau fasciste. Un problème est également soulevé concernant la construction d'un complexe commémoratif à cette marionnette fasciste dans le cimetière.

Nous vous exprimons notre profonde gratitude et souhaitons mentionner que vous n’avez pas ignoré notre appel de l’année dernière et, comme le montre la réponse qui nous a été donnée, un travail a été mené avec les représentants des Arméniens locaux. Il semble qu'à la suite de ce travail, une tentative de perpétuer la mémoire de ce meurtrier nazi en Russie a été empêchée l'année dernière.

Cependant, deux semaines après la célébration du 71e anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie en Arménie, une cérémonie d'inauguration du monument de Garégin Nzhdeh a eu lieu dans le centre d'Erevan. Le président arménien Serge Sarkissian, qui était à vos côtés lors du défilé consacré à la victoire contre le fascisme à Moscou il y a un an, a personnellement assisté à la cérémonie de commémoration de la mémoire du meurtrier fasciste.

Cher Sergueï Viktorovich Lavrov!

Vous avez souligné à plusieurs reprises qu'il était inacceptable de réécrire et de déformer les résultats de la Grande Guerre patriotique. C'est à l'initiative de la Fédération de Russie que l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté la résolution №70/139 intitulée «Lutte contre la glorification du nazisme, du néonazisme et d’autres pratiques qui contribuent à alimenter les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobieet de l’intolérance qui y est associée».

Le culte à grande échelle des personnes fidèles au régime fasciste qui sont devenus les auteurs des massacres de soldats et de civils soviétiques, y compris des représentants du peuple arménien eux-mêmes, est répandu en Arménie, qui a rejoint cette résolution et se présente comme un allié stratégique de la Russie.

Nous sommes surpris que la Russie elle-même, qui a toujours réagi à des incidents similaires dans d'autres pays, ne réagisse en aucune façon à cela, et nous ne comprenons pas pourquoi l'Arménie, où des pièces commémoratives sont frappées et des films sont réalisés en l'honneur des criminels nazis Dro et Njdeh, bénéficie de privilèges spéciaux pour un tel comportement. A Erevan, une place et une station de métro portent le nom de Garéguine Njdeh, et il y a aussi une rue du nom de Drastamat Kananyan. Maintenant, avec le complexe de bâtiments gouvernementaux et le siège du parti au pouvoir en Arménie, un monument est également érigé à Njdeh.

Nous tenons également à vous informer qu'un autre monument au nazi Nzhdeh est situé dans la ville de Khodjavend, qui était autrefois occupée par l'Arménie, et se trouve maintenant dans la zone de responsabilité des soldats de la paix russes, et il est extrêmement important de démolir ce monument. La présence d'un tel monument sur le territoire de l'Azerbaïdjan est inacceptable non seulement du point de vue des valeurs de notre État et de notre peuple mais aussi compte tenu des valeurs universelles et morales.

La mémoire brillante du courage du peuple soviétique est toujours vénérée en Azerbaïdjan, et le 9 mai reste l'un des jours fériés les plus vénérés. Nous, les gens qui ont traversé toutes les épreuves de la guerre contre le fascisme, qui avons perdu des camarades dans ces batailles, suivons avec douleur dans nos cœurs la glorification des criminels nazis. Nous sommes scandalisés par les actions de l'Arménie, qui sont une manifestation directe du manque de respect pour la mémoire de ceux qui sont morts pour notre patrie autrefois commune, pour toute l'humanité épris de paix.

Nous sommes convaincus que nous devons unir nos efforts dans la lutte contre le mal commun sous la forme de l'idéologie du fascisme promue par l'Arménie, en restant fidèles à la mémoire bénie des victimes de la Grande Guerre patriotique.

Au nom de tous les vétérans azerbaïdjanais de la Grande Guerre patriotique, avec respect et espoir que nous serons bien compris».


Tags: