Vaccins: Pfizer prévoit de demander une autorisation d'urgence pour les enfants de 2 à 11 ans dès l'automne

  05 Mai 2021    Lu: 1744
Vaccins: Pfizer prévoit de demander une autorisation d

Une demande d'extension de l'autorisation en urgence du vaccin de Pfizer/BioNTech pour les 12-15 ans a été déposée début avril aux États-Unis, et la décision de l'Agence américaine des médicaments (FDA) est attendue dans les jours qui viennent

Selon plusieurs médias américains, dont CNN et le New York Times, Pfizer va demander une autorisation d'urgence de son vaccin anti-Covid pour les enfants âgés de deux à 11 ans à partir du mois de septembre, a-t-on appris mardi 4 mai. La veille seulement, lundi, on apprenait que les jeunes Américains de 12 à 15 ans pourraient recevoir des doses du vaccin Pfizer/BioNTech dès la semaine prochaine, ouvrant la campagne à des millions de personnes supplémentaires.

Cette annonce intervient alors que le président américain Joe Biden a lancé le même jour une «nouvelle phase» de la campagne de vaccination contre le Covid-19 aux États-Unis, qui doit intégrer les adolescents et cibler les Américains plus réticents, avec un nouvel objectif d'au moins une injection pour 70% des adultes d'ici la fête nationale du 4 juillet. Le président américain a également annoncé un objectif de 160 millions d'Américains entièrement vaccinés d'ici la même date.

Une demande d'extension de l'autorisation en urgence du vaccin de Pfizer/BioNTech pour les 12-15 ans a été déposée début avril aux États-Unis, et la décision de l'Agence américaine des médicaments (FDA) est attendue dans les jours qui viennent. «Je veux que les parents américains sachent que lorsque cette annonce tombera, nous serons prêts à agir immédiatement», a déclaré Joe Biden. 20.000 pharmacies pourront tout de suite vacciner les adolescents, et des doses seront par la suite envoyées aux pédiatres, a-t-il déclaré. La FDA a assuré étudier la demande d'autorisation «aussi rapidement et de façon aussi transparente que possible», refusant de commenter davantage le calendrier.

Avec Le Figaro


Tags: Covid-19   Pfizer