L'ancien vice-président américain Walter F. Mondale est décédé à 93 ans

  20 Avril 2021    Lu: 562
L Crédit : Dallas News, (Susan Walsh)

Walter Mondale a représenté l'État du Minnesota, au nord des États-Unis, au Sénat pendant douze ans de 1964 à 1976.

L'ancien vice-président américain Walter F. Mondale est décédé lundi 19 avril dans sa ville de Minneapolis, selon plusieurs médias américains. Il avait 93 ans. La mort de l'ancien sénateur, ambassadeur et procureur général du Minnesota a été annoncée dans un communiqué de sa famille. Aucune cause n'a été annoncée.

Walter Mondale avait été vice-président de Jimmy Carter de 1977 à 1981. Candidat du parti démocrate à la Maison-Blanche en 1984, il avait essuyé la défaite la plus cuisante jamais enregistrée lors d'une élection présidentielle dans l'histoire des États-Unis, en s'inclinant devant Ronald Reagan par 13 grands électeurs contre 525, après avoir mené campagne pour une augmentation des impôts. Il ne remporta que son État du Minnesota et Washington DC. «J'ai fait de mon mieux», avait-il simplement commenté, ne blâmant personne d'autre qui lui-même.

Cette année là il avait également marqué l'histoire en choisissant pour colistière Geraldine Ferraro, première femme a prétendre à la vice-présidence des États-Unis.

Je suis dévasté par la mort de mon cher ami Walter Mondale, que je considère comme le meilleur vice-président de l'histoire de notre pays», a réagi l'ancien président Jimmy Carter dans un communiqué. Walter Mondale a «usé de ses compétences politiques et de son intégrité pour transformer la vice-présidence en une force vibrante et moteur de politique publique qui n'avait jamais existé auparavant et qui demeure encore aujourd'hui», a-t-il poursuivi.

Longtemps, le vice-président fut physiquement éloigné du pouvoir exécutif : son bureau était au Sénat. Le tournant, sur le fond comme la forme, a eu lieu avec la présidence de Jimmy Carter qui offrira une véritable place permanente au sein de la prestigieuse «West Wing» à Walter Mondale. Il «défendait les causes progressistes et a changé le rôle du vice-président», a abondé l'ex-président Barack Obama.

Fils d'un pasteur méthodiste et d'une professeure de musique, Walter Mondale a représenté l'État du Minnesota, au nord des États-Unis, au Sénat pendant douze ans de 1964 à 1976. Il était «véritablement dévoué au service public», a commenté l'actuelle sénatrice démocrate du Minnesota, Amy Klobuchar. (AFP)


Tags: EtatsUnis