Les négociations en cours à Vienne «ont jusqu'à présent suivi la bonne voie», affirme l'Iran

  19 Avril 2021    Lu: 652
Les négociations en cours à Vienne «ont jusqu

"Nous avançons sur la bonne voie et des progrès ont été réalisés".

L'Iran a déclaré que les négociations en cours à Vienne avec les puissances internationales concernant l'accord nucléaire "ont jusqu'à présent suivi la bonne voie et réalisé des progrès", notant que le pays demeure toujours ouvert à un dialogue avec l'Arabie saoudite.

Ces déclarations ont été tenues lors d'une conférence de presse qui a eu lieu ce lundi, par le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, selon l'agence de presse iranienne Fars.

Khatibzadeh a déclaré : "Nous avançons sur la bonne voie et des progrès ont été réalisés (dont les détails n'ont pas été explicités), mais nous n'avons pas encore atteint la phase finale."

Et d’ajouter : "Nous sommes maintenant à un stade où des questions difficiles devraient être négociées. Nous ne sommes pas pressés. Nous n'avons pas de négociations directes ou indirectes avec les États-Unis à Vienne."

Les négociations de Vienne ont démarré mardi dernier pour tenter de relancer l'accord nucléaire entre l'Iran et les grandes puissances, après le retrait de l'administration de l'ancien Président américain, Donald Trump, en 2018.

Les négociations visent à ramener Washington au sein de l'accord nucléaire et à permettre à l'Iran de mettre un terme à ses pratiques pour contourner les restrictions qui lui étaient imposées en vertu de l’accord. Les pratiques en question concernent l’augmentation des opérations d'enrichissement d'uranium de 20 %, dépassant largement le seuil des 3,67 % autorisés.

Dans un autre contexte, Khatibzadeh a déclaré, lors de sa conférence de presse, que "l'Iran a toujours salué le dialogue avec l'Arabie saoudite, et estime qu'il est dans l'intérêt des peuples des deux pays et de la paix et de la stabilité régionale".

En réponse à une question sur des informations faisant état de pourparlers irano-saoudiens à Bagdad, Khatibzadeh a fait savoir : "Nous avons également examiné les articles publiés dans les médias et la presse. Des déclarations contradictoires ont été publiées. Nous n'exprimons pas d'opinion sur des rapports médiatiques contradictoires."

Le journal Financial Times avait écrit, dimanche, que "de hauts responsables saoudiens et iraniens ont eu des entretiens directs pour tenter de rétablir les relations entre les deux pays, après 4 ans de rupture des relations diplomatiques".

Le journal britannique a rapporté les propos d’un responsable (sans le nommer) proche des pourparlers, qui a déclaré que "le premier tour des pourparlers irano-saoudiens a eu lieu à Bagdad le 9 avril".

Ce premier tour aurait eu lieu en conjonction avec des pourparlers visant à relancer l'accord nucléaire iranien, auquel Riyad s'était opposé, appelant à la conclusion d'un accord nucléaire avec des normes plus strictes, tout en soulignant la nécessité pour les États arabes du Golfe de se joindre à toutes les négociations sur l'accord pour s'assurer qu’il traite bien, cette fois, du programme iranien de missiles.

AA


Tags: Iran