Aghdam rappelle les ravages commis dans l'est de la France pendant la Première Guerre mondiale, selon un politologue

  16 Avril 2021    Lu: 1528
 Aghdam rappelle les ravages commis dans l

L’ampleur des destructions dans la région libérée d’Aghdam de l'Azerbaïdjan est énorme, a déclaré Bruno Tertrais, politologue, directeur adjoint de la Fondation française pour la recherche stratégique.

Le politologue a déclaré que ce qu'il avait vu à Aghdam lui rappelait la dévastation dans l'est de la France pendant la Première Guerre mondiale.

Tertrais a noté qu'il faudrait au moins 10 à 20 ans pour restaurer les dégâts infligés par les Arméniens au Karabagh pendant 30 ans:

«J'étais à Aghdam. Ce que j'ai vu m'a rappelé la destruction dans l'est de la France pendant la Première Guerre mondiale. Il faudra beaucoup de temps pour restaurer les zones dévastées pendant 30 années  dans le Haut-Karabagh. Les infrastructures doivent d'abord être reconstruites, et la zone doit être déminée pour le retour de la population. Cela prendra dix, voire vingt ans», a-t-il dit.

Tertrais a également évoqué le rôle de la France dans le rétablissement de la paix dans la région: «Aujourd'hui, les relations franco-azerbaïdjanaises sont à un niveau raisonnable. Le rôle de la France dans l'établissement de la paix entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie dépend de Bakou et d'Erevan. A mon avis, Paris peut contribuer à ce travail si les deux parties le souhaitent», a ajouté le politologue.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Aghdam   Karabagh   France