Les dirigeants chinois, français et allemand débattront du changement climatique

  15 Avril 2021    Lu: 471
Les dirigeants chinois, français et allemand débattront du changement climatique

La Chine, premier émetteur mondial de gaz à effet de serre, a pris du retard sur son objectif de parvenir à une capacité totale de 58 GW de capacité nucléaire d'ici 2020

Le président chinois Xi Jinping participera vendredi à une vidéoconférence sur le changement climatique avec la France et l'Allemagne, à l'invitation d'Emmanuel Macron, rapporte l'agence Chine nouvelle, citant le ministère des Affaires étrangères.

L'émissaire américain sur le climat, John Kerry, se trouve actuellement en Chine pour discuter du dossier avec son homologue chinois, Xie Zhenhua. Les deux hommes doivent évoquer les préparatifs de la COP26, la conférence des Nations unies sur le changement climatique, programmée à Glasgow en novembre.

Les Etats-Unis, qui ont réintégré l'Accord de Paris sur le climat à l'initiative de leur nouveau président Joe Biden, doivent annoncer dans les jours à venir leurs nouveaux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre à l'horizon 2030.

Selon une étude publiée jeudi par l'organisation basée à Londres TransitionZero, la Chine devrait de son côté réduire de moitié les émissions de gaz carbonique (CO2) de ses centrales thermiques à charbon d'ici la fin de la décennie si elle veut parvenir à la neutralité carbone d'ici 2060, son objectif officiel.

Le Conseil d'Etat, le gouvernement chinois, a approuvé mercredi la construction de cinq réacteurs nucléaires d'une capacité totale de 4,9 GigaWatts (GW), soit 10% environ de la capacité nucléaire totale du pays, ont déclaré deux sources à Reuters.

La Chine, premier émetteur mondial de gaz à effet de serre, a pris du retard sur son objectif de parvenir à une capacité totale de 58 GW de capacité nucléaire d'ici 2020, en raison notamment de la catastrophe de Fukushima, en 2011, qui a retardé le lancement de nouveaux projets.

Quatre des réacteurs dont la construction a été entérinée mercredi auront chacun une capacité de 1,2 GW et reposeront sur la technologie russe VVER-1200. Un dernier réacteur de "démonstration" plus modeste de 125 megawatts s'appuyant sur la technologie chinoise ACP100 a également été approuvé.

L'Association chinoise de l'énergie nucléaire, une commission d'experts, prévoit que la Chine aura une capacité nucléaire totale de 200 GW d'ici 2035.

Avec Reuters


Tags: Chine   France   Allemagne   climat