«Ils voulaient nous imposer des sanctions pendant la guerre» - Président azerbaïdjanais

  12 Avril 2021    Lu: 1018
 «Ils voulaient nous imposer des sanctions pendant la guerre» -  Président azerbaïdjanais

Nous avons dû nous préparer pour la deuxième guerre du Karabagh et nous l'avons fait. La stabilité politique, l'unité civile ont été assurées. Sentant le soutien de la population, des réformes très confiantes ont été menées et la situation politique s'est déjà améliorée. Au niveau international, d'importantes décisions et résolutions ont été adoptées par des organisations internationales.

C'est ce qu'a déclaré le président Ilham Aliyev, lors d'une réunion avec des militaires après l’inauguration du Parc des butins de guerre à Bakou, lundi 12 avril.

«Quand j'en ai parlé les années précédentes, certaines personnes ont pensé qu'oui, elles étaient acceptées, mais en vain. Aujourd'hui, nous avons vu le résultat, tout le monde a vu le résultat. Il y avait des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU, mais aucun autre document sérieux. Les décisions de l'Assemblée générale des Nations Unies, les résolutions du Mouvement des non-alignés, et de l'Organisation de la coopération islamique, du Parlement européen. L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe nous a toujours été hostile, et même elle a été contrainte de soutenir notre intégrité territoriale. Tout cela a créé une base politique et juridique. Si tel n’était pas le cas, l’initiative des pays coprésidents du Groupe de Minsk contre nous pendant la guerre aurait pu fonctionner. Faites savoir à tout le monde, beaucoup ne le savent pas. Ils voulaient nous imposer des sanctions même pendant la guerre», a affirmé le Chef de l'Etat.

Le président Ilham Aliyev a souligné qu'il était injuste et malhonnête d'imposer des sanctions contre l'Azerbaïdjan, qui se bat sur sa propre terre et rétablit son intégrité territoriale:

«Qui a organisé cela? Pays coprésidents le Groupe de Minsk. Qui a empêché cela? Pays qui sont amis avec nous, pays membres du Mouvement des non-alignés. Parce qu'en tant que président du Mouvement des non-alignés, nous nous sommes comportés avec dignité, nous avons aidé ces pays. Nous avons également fourni une aide humanitaire et financière directe à plus de 30 pays dans la lutte contre le coronavirus. Nous avons défendu leurs intérêts et, à leur tour, ils nous ont soutenus. Bien sûr, même si une résolution était adoptée, elle ne pourrait pas nous arrêter. Personne et rien ne pourrait nous arrêter.»

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   armée   Karabagh