L’Inde dépasse le Brésil en tant que deuxième pays le plus touché par le Covid-19

  12 Avril 2021    Lu: 1395
L’Inde dépasse le Brésil en tant que deuxième pays le plus touché par le Covid-19 © Hamish Blair, Getty Images

Le pic enregistré en Inde a conduit de nombreux États et territoires gravement touchés à imposer des restrictions de déplacements et d’activités.

L’Inde a dépassé lundi le Brésil en tant que deuxième pays le plus touché par le Covid-19, en enregistrant un nouveau record de plus de 168.000 nouvelles contaminations par jour. Ce vaste pays de 1,3 milliard d’habitants a enregistré une augmentation rapide des nouvelles contaminations ces dernières semaines, portant le nombre total de cas à 13,5 millions, contre 13,48 millions enregistrés au Brésil.

Les experts soulignent que les foules d’individus qui se pressent la plupart du temps sans masque, à l’occasion notamment de rassemblements politiques dans les États où ont lieu des élections, ou de festivals religieux favorisent la recrudescence des contaminations. "Le pays entier a été complaisant. Nous avons autorisé les rassemblements sociaux, religieux et politiques", a déclaré à l’AFP Rajib Dasgupta, professeur de santé à l’Université Jawaharlal Nehru, "plus personne ne faisait la queue (pour respecter la distanciation physique)".

Le pays a enregistré plus de 873.000 contaminations ces sept derniers jours, soit une hausse de 70% par rapport à la semaine précédente, selon les données compilées par l’AFP. En comparaison, le Brésil a enregistré un peu plus de 497.000 cas, avec une tendance à la hausse de 10% par rapport à la semaine précédente. Les États-Unis, pays le plus touché, ont signalé un peu moins de 490.000 cas, avec une tendance à la hausse de 9%.

Le pic enregistré en Inde, après un recul spectaculaire à 9000 contaminations quotidiennes seulement au début du mois de février, a conduit de nombreux États et territoires gravement touchés à imposer des restrictions de déplacements et d’activités.

L’État le plus riche d’Inde, le Maharashtra, principal foyer de contaminations, a imposé la semaine dernière un confinement lors des week-ends et un couvre-feu nocturne. Mais l’Etat, qui abrite la capitale économique Bombay, a prévenu qu’un confinement total -- mesure drastique que le gouvernement fédéral et les gouvernements des États cherchent à tout prix à éviter pour protéger l’économie déjà dévastée -- pourrait être instauré dans les prochains jours si les contaminations continuent d’augmenter.

Le ministre en chef de la capitale indienne New Delhi, où un couvre-feu nocturne est actuellement en vigueur, a déclaré dimanche que 65% des nouveaux malades du Covid-19 avaient moins de 45 ans.

Africa Gordillo/ RTBF


Tags: Inde   coronavirus