L'EMA lance une étude sur des liens possibles entre le vaccin de Johnson&Johnson et des caillots sanguins

  10 Avril 2021    Lu: 798
L DADO RUVIC / REUTERS

Trois de ces cas ont été signalés aux États-Unis après autorisation du vaccin.

L'Agence européenne des médicaments a indiqué ce vendredi 9 avril avoir lancé une étude sur des liens possibles entre le vaccin anti-Covid de Johnson&Johnson et des caillots sanguins après que quatre cas ont été rapportés, dont un mortel.

L'EMA a indiqué que sa commission pour la sûreté avait «lancé une étude» destinée «à évaluer des informations sur des incidents thromboemboliques» concernant des personnes ayant reçu le vaccin. Trois de ces cas ont été signalés aux États-Unis après autorisation du vaccin, et un l'avait été dans un pays non précisé lors d'une phase de tests, selon la même source. L'Union européenne a autorisé ce vaccin mais n'a pas commencé à l'utiliser. (AFP)


Tags: coronavirus   vaccins   Johnson&Johnson