France: les cotes de confiance de Macron et de Castex reculent début avril

  08 Avril 2021    Lu: 587
France: les cotes de confiance de Macron et de Castex reculent début avril Crédit : BFMTV

Sondage réalisé en ligne les 6 et 7 avril selon la méthode des quotas, sur un échantillon de 1003 personnes âgées d'au moins 18 ans. 

Les cotes de confiance d'Emmanuel Macron et de Jean Castex reculent début avril, d'un point pour le chef de l'État à 33% d'avis favorables, de 4 points pour son premier ministre à 26%, selon le baromètre Elabe pour Les Échos et Radio Classique publié jeudi 8 avril.

La cote de confiance du président pour «affronter efficacement les problèmes qui se posent au pays» baisse pour le deuxième mois consécutif, mais moins fort qu'en mars (-2 points). La part des Français n'accordant pas leur confiance au président progresse de 3 points (63%), au plus près du plus haut niveau de défiance enregistré depuis le début de la crise sanitaire (64% en décembre).

Concernant Jean Castex, il s'agit d'une rupture après 3 mois d'amélioration consécutive. Les Français interrogés sont 66% à ne pas lui faire confiance. Cette baisse de confiance concerne toutes les catégories d'âge, les plus de 65 ans étant les plus nombreux à lui accorder leur confiance (31%).

En recul lui aussi (-3 points), son prédécesseur Edouard Philippe domine toujours le classement des personnalités politiques (51%) devant l'ancien ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot (46%) et la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, qui progresse de 2 points (40%). En première ligne dans la gestion de la crise sanitaire, le ministre de la Santé Olivier Véran suit (33%, -2) devant son collègue de l'Économie Bruno Le Maire (32%). Juste derrière, l'ancien président Nicolas Sarkozy (31%) et la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen (29%) progressent tous deux de respectivement 4 et 2 points.

Sondage réalisé en ligne les 6 et 7 avril selon la méthode des quotas, sur un échantillon de 1003 personnes âgées d'au moins 18 ans. Marge d'erreur entre 1,4 et 3,1 points. (AFP)


Tags: France   Macron