Général turc Yucel Karauz: «Le refus de l'Arménie de fournir des cartes des zones minées est un crime militaire»

  06 Avril 2021    Lu: 9943
  Général turc Yucel Karauz:  «Le refus de l

«Le refus de l'Arménie de fournir des cartes des zones minées est un crime militaire», a déclaré l'ancien attaché militaire de l'ambassade de Turquie en Azerbaïdjan, le général Yucel Karauz à AzVision.

«L'Arménie, qui maintenait les terres azerbaïdjanaises sous occupation depuis les années 1990, a commis des destructions sans précédent dans ces terres pendant 30 ans et a tué des civils à la suite d'attaques de missiles contre des zones résidentielles  pendant la Guerre patriotique. La non-fourniture de cartes des zones minées par l'Arménie est une continuation de son activité terroriste. Son objectif vise à tuer plus de personnes et à poser des obstacles à la reconstruction des terres libérées», a-t-il dit.

Le général turc a également souligné que la guerre a ses propres règles et que personne ne pouvait aller au-delà des normes internationales pendant la guerre.

«Avec de telles actions, l'Arménie s'oppose à la Convention de Genève de 1949, ainsi qu'à la Convention d'Ottawa sur l'interdiction de l'emploi, du stockage, de la production et du transfert des mines antipersonnel. Selon la convention, les États doivent neutraliser toutes les mines antipersonnel pendant dix ans. Les actions de l'Arménie sont des crimes de guerre. L'Arménie n'a pas marqué les zones minées, n'a pas fourni de cartes.

L'Etat azerbaïdjanais doit soulever cette question devant l'OSCE, l'ONU, le Conseil de l'Europe et d'autres organisations internationales. Ils doivent faire pression sur l'Arménie. Des civils et des militaires azerbaïdjanais ont été tués à la suite d’explosions de mines après l’accord signé le 10 novembre. L’Azerbaïdjan a le droit de faire appel devant la cour internationale pour les crimes de guerre commis par l’Arménie», a-t-il ajouté.

Azvision.az


Tags: mines