Le pape François demande de mettre un terme à la répression en Birmanie

  03 Mars 2021    Lu: 654
Le pape François demande de mettre un terme à la répression en Birmanie

Le pape s'est déjà exprimé à deux reprises pour exprimer sa solidarité avec le peuple birman après le coup d'État et pour demander la libération des dirigeants détenus

Le pape François a demandé mercredi 3 mars à la junte militaire en Birmanie de privilégier le dialogue et de mettre un terme à la répression, alors qu'au moins sept manifestants pro-démocratie ont été tués dans ce pays.

«Je reçois de tristes nouvelles de Birmanie sur des heurts sanglants avec des pertes de vie», a déclaré le pape demandant «aux autorités concernées que le dialogue l'emporte sur la répression». «La communauté internationale devrait travailler pour que les aspirations du peuple de Birmanie ne soient pas étouffées par la violence», a ajouté François. Le pape s'est déjà exprimé à deux reprises pour exprimer sa solidarité avec le peuple birman après le coup d'État et pour demander la libération des dirigeants détenus. Au moins sept manifestants pro-démocratie ont été tués et plusieurs blessés mercredi en Birmanie par les forces de sécurité qui continuent à tirer à balles réelles.

La junte militaire n'a cessé d'intensifier sa répression depuis le coup d'État qui a renversé le gouvernement civil d'Aung San Suu Kyi, le 1er février.

AFP


Tags: papeFrançois   Birmanie