Covid-19: Bill Gates a partagé ses prévisions quant à la fin de l’épidémie

  02 Mars 2021    Lu: 1673
Covid-19: Bill Gates a partagé ses prévisions quant à la fin de l’épidémie

«Le problème est que nous ne faisons pas assez pour mettre fin à la pandémie à l’échelle mondiale. Les vaccins ne vont qu’aux pays riches»

Interrogé par CNN, Bill Gates s’est avancé sur la date de fin de l’épidémie et sur un retour à la normale aux États-Unis. Il appelle à une meilleure distribution des vaccins pour sortir de la crise à l’échelle mondiale.

Bill Gates estime que la pandémie de Covid-19 ne prendra véritablement fin qu’en 2022. Dans un entretien à CNN, le fondateur de Microsoft table cependant sur un retour à un mode de vie «presque normal» aux États-Unis dès l’automne prochain. À cette date, les écoles auront complètement rouvert et les restaurants partiellement, certains événements sportifs pourront aussi avoir lieu, prédit le milliardaire.

La quatrième fortune du monde souligne que cette évolution est due au développement rapide des vaccins qu’il qualifie de «miracle». Il met néanmoins en garde contre le phénomène des réinfections.

Des vaccins aux plus riches
Bill Gates juge cependant que les efforts entrepris pour lutter mondialement contre le Covid-19 ne sont pas suffisants, mettant l’accent sur une disparité dans la distribution des vaccins selon les pays.

«Le problème est que nous ne faisons pas assez pour mettre fin à la pandémie à l’échelle mondiale. Les vaccins ne vont qu’aux pays riches», insiste-t-il auprès de CNN.

L’ancienne figure de la Silicon Valley considère que la construction d’usines supplémentaires dédiées aux vaccins, notamment en Inde, pourrait accélérer la sortie de crise.

Lors de la récente la conférence de Munich sur la sécurité, Bill Gates avait déjà appelé à la création de lieux de production pour vaccins à ARN messager. Il avait alors plaidé pour des structures à grande capacité, pouvant être réutilisées pour des vaccins standards hors des périodes de pandémie.

Sputnik


Tags: pandémie   BillGates