MAE: «Les événements de Soumgaït étaient une provocation planifiée contre l'Azerbaïdjan»

  28 Février 2021    Lu: 729
  MAE: «Les événements de Soumgaït étaient une provocation planifiée contre l

«Malheureusement, on parle de nouveau d’une déclaration de la partie arménienne pleine de mensonges et de calomnies. Nous avons répondu à plusieurs reprises aux affirmations sans fondement de la partie arménienne concernant les événements de Soumgaït, et aujourd'hui je voudrais souligner une fois de plus que les événements sanglants commis dans la ville de Soumgaït à la fin de février 1988 étaient une provocation planifiée contre l'Azerbaïdjan.»

C'est ce qu'a déclaré Leyla Abdoullayeva, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, en réponse à une question des médias sur une déclaration du ministère des Affaires étrangères arménien sur les événements de Soumgaït.

«Comme on le sait, une procédure pénale a été ouverte par le Parquet général de l'URSS sur l'incident, une enquête a été menée et, en conséquence, les auteurs et complices des émeutes, au total 32 victimes, ont été identifiés. Je voudrais souligner à cet égard que 6 d’entre eux étaient des Azerbaïdjanais.

De nombreux témoignages d'Arméniens vivant à Soumgaït, concernant Eduard Grigoryan, qui a dirigé la marche et tué personnellement 6 personnes et violé 3 femmes d'origine arménienne, ont été recueillis. E. Grigoryan, condamné à 12 ans de prison par le tribunal, a été transféré en Arménie pour y purger sa peine, puis libéré. Dans le cadre des événements de Soumgaït du 27 au 28 février, 92 personnes ont été condamnées en raison des résultats du procès et une a été condamnée à mort. À titre de comparaison, je voudrais noter qu'aucune mesure n'a été prise contre les responsables de la mort de 217 Azerbaïdjanais lors de l'expulsion forcée d'Azerbaïdjanais des régions densément peuplées de l'URSS à la fin des années 1980», a-t-elle souligné.

Azvision.az


Tags: Soumgaït