Ouïghours: Pékin invite le Haut-Commissaire aux droits de l'homme de l'ONU à visiter le Xinjiang

  25 Février 2021    Lu: 664
Ouïghours: Pékin invite le Haut-Commissaire aux droits de l

Cette décision intervient au moment où se tient, à Genève, la 46e session du Conseil des droits de l'homme des Nations unies

La Chine a invité le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les droits de l'homme à visiter la région autonome ouïghoure du Xinjiang, dans le nord-ouest du pays, ont rapporté les médias locaux mercredi.

"La Chine a envoyé une invitation au Haut-commissaire des Nations unies pour les droits de l'homme concernant un voyage en Chine et au Xinjiang", a déclaré le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Wang Wenbin, lors d'une conférence de presse à Pékin.

"Les deux parties ont maintenu une étroite communication sur cette question", a déclaré Wang, selon le quotidien chinois Global Times.

La décision de Pékin d'inviter le Haut-Commissaire des Nations unies pour les droits de l'homme intervient au moment où se tient, à Genève, la 46e session du Conseil des droits de l'homme des Nations unies.

Pékin a fait l'objet de multiples critiques concernant le traitement réservé aux Ouïghours, qui sont pour la plupart musulmans et vivent dans la province du Xinjiang, au nord-ouest

Les États-Unis et le Canada ont qualifié de "génocide" la persécution présumée des Ouïghours par la Chine, tandis que Washington a également restreint son commerce avec la région et sanctionné certaines entreprises chinoises accusées de pratiquer le travail forcé au sein de la communauté ouïghoure.

Le conseiller d'État et ministre des affaires étrangères de la Chine, Wang Yi, a déclaré à la session du CDH lundi : "De telles accusations incendiaires sont le fruit de l'ignorance et des préjugés".

"Le Xinjiang garantit le droit à la liberté de croyance religieuse de la population, conformément à la loi", a déclaré Wang Yi.

AA


Tags: Chine   ONU   Xinjiang   Ouïghours