Washnigton veut réintégrer le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies

  24 Février 2021    Lu: 628
Washnigton veut réintégrer le Conseil des droits de l REUTERS/Denis Balibouse

Les USA ont quitté le forum de Genève en juin 2018, sous la présidence de Donald Trump, mais le gouvernement de Joe Biden y a envoyé un représentant en tant qu'observateur au début du mois

Les Etats-Unis vont briguer un siège au Conseil des droits de l'homme des Nations unies pour le mandat 2022-2024, a annoncé mercredi le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken.

Washington a quitté le forum de Genève en juin 2018, sous la présidence de Donald Trump, mais le gouvernement de Joe Biden y a envoyé un représentant en tant qu'observateur au début du mois.

"Je suis heureux d'annoncer que les Etats-Unis brigueront un siège au Conseil des droits de l'homme pour le mandat 2022-2024. Nous demandons humblement le soutien de tous les pays membres de l'Onu à notre candidature", a déclaré Antony Blinken dans un message vidéo adressé au Conseil.

L'Assemblée générale des Nations unies élira en octobre prochain les 47 membres du forum pour un nouveau mandat de trois ans.

Dans son message, Antony Blinken a déclaré que le gouvernement américain oeuvrerait à corriger le "biais disproportionné" de l'institution à l'encontre d'Israël.

Créé en 2006, le Conseil des droits de l'homme met la question des territoires palestiniens à l'ordre du jour de chacune de ses sessions, ce à quoi se sont toujours opposés les gouvernements américains, qu'ils soient dirigés par des démocrates ou des républicains.

Reuters


Tags: Etats-Unis   ONU