COVID-19/OMS: Le nombre de nouveaux cas continue de diminuer à échelle mondiale, «des signes d’espoir»

  24 Février 2021    Lu: 992
COVID-19/OMS: Le nombre de nouveaux cas continue de diminuer à échelle mondiale, «des signes d’espoir» ONU/Loey Felipe

«Mais nous voyons vraiment des signes d’espoir. Globalement, les cas de Covid-19 sont en baisse maintenant depuis six semaines consécutives. Et le nombre de décès a diminué pour la troisième semaine d’affilée»

Les nombres de cas signalés de Covid-19 et de décès continuent de diminuer dans le monde depuis plusieurs semaines consécutives, constate l’OMS. Des signes d’espoir, selon le directeur général de l’organisation Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 continue de baisser partout dans le monde pour la sixième semaine d’affilée, indique l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un communiqué. Selon l’institution internationale, 2,4 millions de nouveaux cas ont été reportés la semaine passée, soit une baisse de 11% par rapport à la semaine précédente.

«Mais nous voyons vraiment des signes d’espoir. Globalement, les cas de Covid-19 sont en baisse maintenant depuis six semaines consécutives. Et le nombre de décès a diminué pour la troisième semaine d’affilée», a indiqué M.Ghebreyesus lors d’une visioconférence sur le développement, la stratégie et le déploiement des vaccins le 23 février.

La mortalité diminue également: le nombre de décès continue ainsi de baisser depuis trois semaines, avec environ 66.000 décès signalés la semaine passée, ce qui constitue une baisse de 20% par rapport à la semaine précédente.

Au total, 110,7 millions de cas de Covid-19 confirmés ont été recensés dans le monde et 2,4 millions de morts sont à déplorer.

Toutefois, les variants du coronavirus gagnent du terrain. La souche britannique sévit déjà dans 101 pays (+7 par rapport aux dernières données du 16 février), la sud-africaine est présente dans 51 pays (+5), et le variant brésilien est détecté dans 29 pays du monde (+8).

«D’autres recherches sont nécessaires pour comprendre pleinement l’efficacité des vaccins existants», note l’OMS.

Sputnik


Tags: OMS   péndémie   COVID