«L’Azerbaïdjan attache une importance vitale à l’application intégrale de la déclaration du 10 novembre»

  22 Février 2021    Lu: 1021
 «L’Azerbaïdjan attache une importance vitale à l’application intégrale de la déclaration du 10 novembre»

L'Azerbaïdjan est résolu à réintégrer ses citoyens d'origine arménienne résidant dans les territoires touchés par le conflit dans son espace politique, social et économique, en garantissant les mêmes droits et libertés à tous les citoyens azerbaïdjanais quelle que soit leur appartenance ethnique et religieuse. La Constitution de la République d'Azerbaïdjan fournit un cadre juridique solide à cet égard.

C'est ce qu'a déclaré le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Djeyhoun Baïramov, lors de la 46e session du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies au segment de haut niveau.

«Soutenir les activités de paix, de réhabilitation et de reconstruction, fournir une assistance humanitaire à ceux qui en ont besoin, y compris le retour des PDI et des réfugiés, doit être une priorité absolue. À cette fin, l'Azerbaïdjan est prêt à travailler avec les partenaires internationaux concernés, y compris le CICR, le HCR et d'autres agences des Nations Unies, ainsi qu'avec les États individuels désireux de contribuer à la paix et à la stabilité dans la région, dans le plein respect des Principes directeurs des Nations Unies sur l'assistance humanitaire de 1991.

Une telle approche est fondée sur le droit international, les résolutions pertinentes et les documents régissant les activités de l’ONU dans les domaines de l’aide humanitaire, du relèvement et de la reconstruction après un conflit, et servira de mesure de confiance visant à panser les blessures du conflit.

La déclaration trilatérale du 10 novembre 2020 signée par les dirigeants de l'Azerbaïdjan, de la Russie et de l'Arménie engage l'Arménie et l'Azerbaïdjan à cesser toutes leurs activités militaires tout en prenant une série de mesures visant à éliminer ce conflit qui dure depuis des décennies. L’Azerbaïdjan attache une importance vitale à l’application intégrale de ce document dans sa lettre et dans son esprit et à la guérison des blessures du conflit sanglant sur la base de la normalisation des relations interétatiques entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

Nous sommes fermement convaincus que la communauté internationale, dirigée par l'ONU, a un rôle important à jouer dans le soutien à la mise en œuvre de la Déclaration trilatérale, qui promet le rétablissement de relations de bon voisinage dans la région», a fait savoir le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Karabagh   ONU