Antonio Guterres demande l'arrêt immédiat de la répression en Birmanie

  22 Février 2021    Lu: 577
Antonio Guterres demande l KEYSTONE

«Libérer les prisonniers. Mettre fin à la violence. Respecter les droits humains et la volonté du peuple exprimée lors des récentes élections»

Ce lundi 22 février, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a appelé l'armée birmane qui a renversé le gouvernement civil d'Aung San Suu Kyi à «arrêter immédiatement la répression», au moment où les Européens doivent discuter de sanctions.

«Aujourd'hui, j'appelle l'armée birmane à arrêter immédiatement la répression. Libérer les prisonniers. Mettre fin à la violence. Respecter les droits humains et la volonté du peuple exprimée lors des récentes élections», a demandé Antonio Guterres, dans une vidéo préenregistrée et diffusée à l'ouverture de la 46e session du Conseil des droits de l'homme de l'ONU.

AFP


Tags: Birmanie   ONU