Les tentatives de l'Arménie d'apporter des amendements sans fondement au projet de résolution de l'APCE ont échoué

  27 Janvier 2021    Lu: 775
 Les tentatives de l

La commission de suivi de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a adopté le 25 janvier une résolution «Rapport d'étape sur la procédure de suivi de l'APCE pour 2020», a relaté dans un communiqué le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères.

Selon le ministère, dans le cadre du rapport annuel traditionnel, le projet de résolution évaluait les principaux événements qui se sont déroulés dans les pays participant au dialogue de suivi ou de post-suivi, y compris l'Azerbaïdjan et l'Arménie, et faisait des recommandations appropriées.

«Cette résolution contient des clauses pertinentes dans le contexte des récentes hostilités entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. Ainsi, le paragraphe 5 de la résolution note que la commission a suivi les événements liés aux opérations militaires entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan dans la région du Karabagh qui ont commencé le 27 septembre 2020, a tenu une discussion sur les questions d'actualité et un échange de vues avec la participation des parlementaires des deux pays, les corapporteurs sur l'Arménie et l'Azerbaïdjan ont appelé à un règlement pacifique du conflit», a-t-il déclaré.

«Le paragraphe 11 de la résolution appelle toutes les parties au conflit du Haut-Karabagh à s'abstenir de toute rhétorique enflammée qui entrave le dialogue politique, à mettre en œuvre dès que possible les dispositions de la Déclaration trilatérale sur les questions humanitaires, d'échanger immédiatement des prisonniers de guerre et des corps, respecter le patrimoine culturel et invite la Commisison à surveiller, explorer les moyens au niveau parlementaire de créer une atmosphère propice au processus de paix », a noté le ministère.

«Dans la clause ci-dessus, l'Assemblée s'est déclarée gravement préoccupée par les informations et les allégations de violations du droit humanitaire et des droits de l'homme par toutes les parties au conflit, de la dégradation de certains sites et monuments religieux, ainsi que des allégations de destruction de propriétés privées, et attend avec intérêt une enquête complète sur ces informations et l'élimination des violations, ainsi que la condamnation des coupables», a-t-il également souligné.

«Les tentatives de la délégation arménienne dans l'APCE pour apporter des amendements déraisonnables au projet de résolution ont échoué. Les amendements de la partie arménienne ont été rejetés à la fois par la commission de suivi et par la session plénière de l'Assemblée», a ajouté le ministère.

Azvision.az


Tags: APCE   Arménie   Karabagh