Le président du Conseil italien Conte prêt à démissionner pour former un nouveau gouvernement

  25 Janvier 2021    Lu: 260
Le président du Conseil italien Conte prêt à démissionner pour former un nouveau gouvernement REUTERS/Yara Nardi

Il veut un accord qui donne à l'exécutif une perspective jusqu'à la fin de la législature

Le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, s'apprête à démissionner avec l'objectif de mettre sur pied un nouveau gouvernement soutenu par une majorité plus large au Parlement, rapporte lundi la presse transalpine.

"Je veux un accord qui donne à l'exécutif une perspective jusqu'à la fin de la législature (en 2023, NDLR)", explique Giuseppe Conte, cité par les grands quotidiens nationaux.

Universitaire sans étiquette mais proche du Mouvement Cinq Etoiles (M5S), Giuseppe Conte a dirigé deux gouvernements italiens depuis juin 2018, le premier issu d'une alliance entre le M5S et la Ligue anti-immigration de Matteo Salvini, le second formé en septembre 2019 par le M5S, le Parti démocrate de centre gauche et plusieurs petites formations centristes.

La défection, le 13 janvier dernier, de l'une d'entre elles, le parti Italia Viva de Matteo Renzi, a provoqué une crise politique.

Giuseppe Conte est parvenu la semaine dernière à obtenir la confiance de la Chambre des députés et du Sénat, au prix de l'abstention des élus d'Italia Viva et du ralliement de quelques indépendants, mais sa position reste fragile.

A l'issue de ces votes, le président du Conseil a appelé les députés centristes et indépendants n'appartenant pas à sa coalition à s'allier à son gouvernement minoritaire mais peu d'entre eux ont jusqu'à présent répondu à l'appel.

Le temps presse pour faire adopter les lois nécessaires à la lutte contre l'épidémie de COVID-19, l'Italie étant l'un des pays les plus durement touchés en Europe, et contre la crise économique qu'elle a déclenchée.

Par Reuters


Tags: Italie   Conte