Des zones civiles en Syrie du Nord bombardées par le groupe terroriste YPG/PKK 

  24 Janvier 2021    Lu: 232
Des zones civiles en Syrie du Nord bombardées par le groupe terroriste YPG/PKK 

Le PKK - classé comme organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'UE - s'est rendu responsable de la mort de 40 000 personnes, dont des femmes, des enfants et des nourrissons

Quatre attaques au mortier menées par le groupe terroriste YPG/PKK ont été signalées, samedi, dans la ville d'Aazaz, au nord de la Syrie.

Selon les informations communiquées par l'armée nationale syrienne, soutenue par la Turquie, les frappes menées depuis la région de Menagh, contrôlée par le groupe terroriste, n'ont fait aucune victime, bien que les attaques aient visé des zones résidentielles.

Le groupe terroriste YPG/PKK mène régulièrement des attaques contre Jarablus, Afrin et Aazaz, depuis les régions syriennes de Manbij et Tel Rifat, qui demeurent sous son contrôle.

Au cours de sa campagne de terreur de plus de 30 ans contre la Turquie, le PKK - classé comme organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'UE - s'est rendu responsable de la mort de 40 000 personnes, dont des femmes, des enfants et des nourrissons.

Le YPG est la branche syrienne du PKK.

AA


Tags: Syrie   PKK   terrorisme