Le MAE d'Azerbaïdjan réagit à une résolution adoptée par le Parlement européen

  22 Janvier 2021    Lu: 280
 Le MAE d

Leyla Abdoullayeva, porte-parole du ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères, a répondu à la question des médias sur la résolution adoptée par le Parlement européen.

«Tout d'abord, je voudrais souligner que  le soutien de l'UE à l'intégrité territoriale des pays du Partenariat orientale (y compris l'Azerbaïdjan) a été reflété sans équivoque dans la résolution annuelle du Parlement européen (PE) sur la mise en œuvre de la politique étrangère et de sécurité commune. Malgré les efforts de certains cercles pro-arméniens,  il n'y a pas eu de changement dans la position de l’UE sur le soutien à l'intégrité territoriale et l'inviolabilité des frontières internationalement reconnues de l'Azerbaïdjan après la guerre de 44 jours et d'autres pays du Partenariat oriental.

Le document note également que la déclaration trilatérale signée par les présidents de l'Azerbaïdjan, de la Russie et de l'Arménie le 10 novembre est appréciée, et on exprime l'espoir que cet accord ouvrira de meilleures perspectives de paix future.  Dans le document, le meurtre de civils, la destruction d'infrastructures civiles, l'utilisation d'armes à sous-munitions a été condamné, et un appel a été fait à l'Arménie et l'Azerbaïdjan à cette fin», a-t-elle dit.

Le document aborde des questions telles que le retour des PDI et des réfugiés dans leurs foyers, la fourniture d'une assistance humanitaire à ceux qui en ont besoin, ainsi que la poursuite des responsables de crimes de guerre.

En bref, la résolution du Parlement européen a réitéré l'importance de résoudre toutes les questions liées aux conflits dans les pays du Partenariat oriental sur la base du droit international, et tout d'abord sur la base du ferme soutien de l'UE à l'intégrité territoriale des pays du Partenariat oriental.

Quant à certains points non fondés et retardés reflétés dans la résolution, nous voudrions les clarifier. Tout d'abord, notre position sur le statut futur de la région et la sécurité de la population et du patrimoine arméniens du Haut-Karabagh est claire et a été exprimée sans équivoque à plusieurs reprises. Nous réaffirmons que le président azerbaïdjanais a envoyé la question du statut dans le tas de cendres de l'histoire et en ce qui concerne la sécurité du peuple et du patrimoine arméniens, les droits de tous les citoyens sur le territoire de l'Azerbaïdjan sont garantis par la Constitution de l'Azerbaïdjan indépendamment de leur appartenance ethnique et de leur religion; les monuments historiques et culturels sont protégés au niveau de l'Etat.

Les allégations sans fondement concernant la Turquie frère ont été reflétées dans la résolution, et des pensées biaisées, qui ne reflètent pas la vérité, ont été notées. Nous notons que la Turquie est l'un des principaux pays de la région, soucieux d'assurer la paix et la stabilité dans la région, et joue un rôle crucial à cet égard ».

Azvision.az


Tags: Parlementeuropéen