Le 20 janvier déclaré « Journée nationale de l'unité » aux USA

  21 Janvier 2021    Lu: 275
Le 20 janvier déclaré « Journée nationale de l

Cette journée historique est marquée également par l'accession, pour la première fois, d'une femme à la vice-présidence de la première puissance mondiale

Le président américain Joe Biden a déclaré, mercredi soir, depuis la Maison Blanche, le 20 janvier « Journée nationale de l'unité ».

C'est ce qui ressort de son discours prononcé peu après sa prestation de serment.

Cette journée historique est marquée également par l'accession, pour la première fois, d'une femme à la vice-présidence de la première puissance mondiale. L'ex-sénatrice noire et d'origine indienne Kamala Harris, 56 ans, a prêté serment avant Joe Biden en présence de leurs conjoints, Jill Biden et Doug Emhoff.

La cérémonie a été sécurisée par le déploiement de 25 000 soldats de la Garde nationale dans la capitale Washington, après les incidents sanglants de la prise d’assaut du bâtiment du Capitole par les partisans de l'ancien président Donald Trump, survenus au début du mois courant.

Dans son discours d'investiture, Biden s'est engagé à vaincre «l'extrémisme politique, le suprémacisme blanc et le terrorisme intérieur» aux États-Unis. Il a également appelé les Américains à surmonter les divisions du pays, affirmant qu’« il n'y a pas de paix sans unité ».

Il est à noter que Donald Trump a boudé cette cérémonie, une première depuis 150 ans, aux Etats-Unis.

AA


Tags: USA   Maison-Blanche