L'armée azerbaïdjanaise sera garante de la sécurité dans la région, affirme le président Aliyev

  01 Décembre 2020    Lu: 393
 L

«Je tiens à répéter - j'en ai déjà parlé - que nous aurions de toute façon libéré Latchine, Kelbedjer et Aghdam. Nous avions des plans et nous nous dirigions constamment vers eux. Mais tout le monde devrait savoir que les régions de Kelbedjer et de Latchine ont un terrain naturel très difficile», a déclaré le président Ilham Aliyev dans son discours à la nation.

«La route de Kelbedjer qui existait à l'époque soviétique passait par la région d'Aghdéré. À l'époque soviétique, cette région s'appelait Mardakert et les Arméniens y vivaient. Il n'y avait pas d'autre route, pourrait-on dire. Maintenant, nous sommes entrés à Kelbedjer depuis Göygöl et Dachkessen. Nous aurions pu subir de lourdes pertes, surtout en hiver, compte tenu du terrain difficile. Nous aurions pu subir de lourdes pertes en libérant les régions d'Aghdam, Latchine et Kelbedjer. Cela aurait pris beaucoup de temps.

Par conséquent, notre victoire est une victoire historique. Nous avons libéré plusieurs régions de l'ennemi sur le champ de bataille, rendu trois régions et forcé l'ennemi, résolvant ainsi le conflit du Haut-Karabagh. Le conflit du Haut-Karabagh a disparu. Si quelqu'un pense que ce conflit existe toujours, il se trompe. Les personnes qui vivent aujourd'hui au Haut-Karabagh sont des citoyens azerbaïdjanais. Je tiens à dire à nouveau qu’ils vivront mieux au sein d’un État azerbaïdjanais uni. Ils se débarrasseront de cette pauvreté», a affirmé M. Aliyev.

Le président a ajouté qu'à partir de maintenant, l'armée azerbaïdjanaise serait le garant de la sécurité dans la région: «Si l'on regarde la géographie de cette région, alors tout le monde peut voir que l'Arménie est aujourd'hui reliée au Haut-Karabagh par un couloir de 5 kilomètres de large », a déclaré le chef de l'Etat.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Latchine   Karabagh