Les explosions de mines ont tué 535 personnes en 21 ans

  30 Novembre 2020    Lu: 381
 Les explosions de mines ont tué 535 personnes en 21 ans

Les citoyens ne devraient pas se hâter de visiter les territoires libérés de l’occupation, a déclaré le 30 novembre le directeur de l’Agence nationale azerbaïdjanaise de lutte contre les mines (ANAMA) Gazanfar Ahmadov.

«Nous demandons à la population de s’abstenir pour le moment de se rendre dans ces territoires. Il ne faut pas y aller en contournant les postes de police, c’est dangereux», at-il ajouté.

Le directeur de l'ANAMA a souligné: «535 personnes ont été tuées et 2 418 ont été blessées à la suite d'explosions de mines entre 1999 et 2020. L'ANAMA organise régulièrement des événements de sensibilisation pour prévenir de tels incidents. 195 formations pour 3 635 enseignants ont été organisées dans 1 200 écoles de 26 villes et régions en collaboration avec le ministère de l'Éducation.

Chaque année, 55 000 élèves participent à des cours de sensibilisation aux explosifs et munitions dans les écoles secondaires. Jusqu'à présent, 765 000 élèves ont participé à ces cours.»

Disant qu'une partie de nos territoires avait été contaminée par des munitions non explosées pendant la deuxième guerre du Karabagh, qui a duré du 27 septembre au 9 novembre, le chef de l'ANAMA a noté que cela pourrait entraîner la mort et des blessures de nombreux civils.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   ANAMA