Une attaque visant une raffinerie en Irak revendiquée par Daech 

  30 Novembre 2020    Lu: 218
Une attaque visant une raffinerie en Irak revendiquée par Daech 

Alors que dimanche un incendie s’est déclaré dans une raffinerie de la province irakienne de Salah ad-Din suite au tir d’une roquette, le groupe terroriste Daech*, précise Reuters, a revendiqué cette attaque. Selon l’agence de presse irakienne INA, le feu a déjà été maîtrisé.

Le groupe terroriste Daech a revendiqué l’attaque de ce 29 novembre contre une raffinerie située dans le nord de l’Irak, rapporte Reuters en se référant à l’organe de propagande des terroristes.

Lors de l’attaque, le groupe terroriste a tiré deux roquettes Katioucha, indique l’agence de presse. 

Tir de projectile enregistré dimanche
Plus tôt dans la journée de ce dimanche 29 novembre, des médias irakiens et arabes ont rapporté que, suite à un tir de projectile, la raffinerie Al-Siniya, située dans la province de Salah ad-Din avait pris feu.

«Un incendie s'est déclaré à l'usine Al-Siniya à Baïji [au nord de Bagdad, ndlr] après qu'un projectile tiré d'un LRM est tombé sur son territoire», rapporte l’agence de presse irakienne INA, se référant au service de presse des raffineries du nord du pays. Toujours selon INA, une roquette a été tirée près de l'autoroute reliant les villes d'Haditha et d’Al-Siniya.
La raffinerie en question est en effet située dans la même province que celle de Baïji, la plus importante d'Irak.

Selon un communiqué émis dans la foulée par le ministère irakien du Pétrole sur Facebook, la North Refineries Company a maîtrisé l’incendie qui s’était déclaré ce dimanche 29 novembre au soir dans «l'une des installations de stockage de l'usine Al-Siniya» suite à un tir de roquette.

Pas de victimes à déplorer, selon les officiels
Afin d'assurer la reprise des travaux de la raffinerie dans les prochaines heures, le ministère est en train d’évaluer les dégâts matériels causés par l’incident. À en croire le même document, il mène une enquête conjointement avec d'autres structures concernées. Aucune victime humaine n'est à déplorer, rassure le communiqué.

Sputnik


Tags: Irak   attaque   Daesh