Régis Le Sommier parle de sa visite à Berdé et Gandja, touchés par des missiles ballistiques

  29 Novembre 2020    Lu: 778
 Régis Le Sommier parle de sa visite à Berdé et Gandja, touchés par des missiles ballistiques

Régis Le Sommier, grand reporter à Paris Match, invité sur le plateau du 23h de Franceinfo mercredi 25 novembre, a parlé de sa visite dans les villes azerbaïdjanaises de Berdé et Gandja.

«On est arrivés au moment où le marché de Berdé était frappé par une bombe à sous-munition, c’est-à-dire, une bombe qui laisse sur le terrain d’autres bombes. C’était un marché à 40 km du front, il n’y avait aucun militaire. Il y a eu, par conséquence, 21 morts et 70 blessés.

La ville de Gandja, une zone résidentielle, a également été touchée par une frappe d’un missile balistique Scud en pleine nuit, pendant que les gens dormaient», a-t-il dit.

«Ce que nous avons vu, ce sont des traces d’une guerre précédente, c’est-à-dire, l’armée azerbaïdjanaise a repris les 4 districts du sud du Karabakh et nous y sommes allés, sur la ligne du front, il y avait là des centaines de maisons qui ont été vidées en 1993. Il y a eu près de 500 000 azerbaïdjanais qui ont quitté ces zones et dans ces zones aujourd’hui, il y a des centaines de maisons qui n’ont pas été repeuplées et qui sont restées vides pendant 27 ans. Nous avons vu également des cimetières qui ont été complètement profanés», a souligné Régis Le Sommier.

Il convient de noter que les quartiers résidentiels dans les villes et villages azerbaïdjanais ont subi des tirs de missiles et d'artillerie lourde par des forces armées arméniennes depuis le 27 septembre. Le nombre de personnes tuées a constitué 94 et celui de blessés a été de 414 à la suite du pilonnage avec des pièces d’artillerie lourde et des lance-roquettes des localités azerbaïdjanaises par l'armée arménienne depuis le 27 septembre jusqu’au 16 novembre. En outre, 3410 maisons, 120 immeubles résidentiels et 512 installations civiles ont été gravement endommagés par les intenses tirs d'artillerie lourde et de roquettes de l'armée arménienne.

Azvision.az


Tags: Berdé   Gandja