Les municipalités italiennes ont adopté des documents condamnant la politique génocidaire de l'Arménie

  26 Novembre 2020    Lu: 476
 Les municipalités italiennes ont adopté des documents condamnant la politique génocidaire de l

Les municipalités de Santa Maria a Vico, Dragoni, Galluccio et Presenzano dans la province italienne de Caserte ont adopté des documents intitulés «Les résolutions 822, 853, 874 et 884 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh doivent être immédiatement mises en œuvre».

Selon les documents, 20% du territoire azerbaïdjanais, y compris la région du Haut-Karabagh et sept régions adjacentes, ont été occupés en raison de la politique d'agression et de nettoyage ethnique de l'Arménie contre l'Azerbaïdjan, plus d'un million d'Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées à l'intérieur du pays, des crimes de guerre contre les Azerbaïdjanais et le génocide de Khojaly ont été commis.

«Les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies et de l'Assemblée générale sur le conflit reconnaissent le Haut-Karabagh comme partie intégrante de l'Azerbaïdjan, soutiennent la souveraineté, l'intégrité territoriale et les frontières internationalement reconnues de l'Azerbaïdjan, et exigent le retrait immédiat des forces arméniennes des territoires occupés.

La décision de 2015 de la Cour européenne des droits de l'homme dans «l'affaire Chiragov et autres c.Arménie» a également confirmé l'occupation du Haut-Karabagh et des régions environnantes de l'Azerbaïdjan par l'Arménie», lit-on dans les documents.

Les documents notent également que l'Italie a toujours soutenu l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan et soulignent la «Déclaration conjointe sur le renforcement du partenariat stratégique multidimensionnel entre la République italienne et la République d'Azerbaïdjan», signée lors de la visite du Président de l'Azerbaïdjan en Italie en février de cette année.


Tags: Karabagh   Italie