La NASA tente de parer à une sérieuse menace pour la planète

13:53   10 Septembre 2017    644

Des experts de la NASA estiment que l’éruption du supervolcan du parc de Yellowstone, aux États-Unis, entraînerait des conséquences plus dévastatrices que la chute d’un astéroïde et ont déjà entamé une opération visant à sauver l’humanité.

Il y a à l'heure actuelle une vingtaine de supervolcans sur Terre qui peuvent se réveiller à tout moment. Des scientifiques estiment que l'éruption d'un seul d'entre eux pourrait plonger notre monde dans «un hiver volcanique», à la suite duquel des millions de personnes trouveraient la mort.

Le plus dangereux de tous est situé dans le parc national de Yellowstone aux États-Unis. La caldeira de Yellowstone, connue sous le nom de «supervolcan de Yellowstone», est un volcan endormi mesurant 48 kilomètres de largeur par 85 de longueur et rempli de magma.
Selon les experts, son éruption causerait des ravages sur un rayon de près d'une centaine de kilomètres, emplissant l'État du Wyoming et les États qui l'entourent d'un peu moins d'un mètre de cendres volcaniques.

Bien qu'une telle catastrophe n'est pas encore près de se produire, les scientifiques ont déjà élaboré un plan pour réduire le potentiel explosif de la caldeira de Yellowstone.

«Le but principal […] est d'atténuer graduellement le danger que représente Yellowstone pour l'humanité», explique Brian Wilcox, ingénieur aéronautique de la NASA à Pasadena, en Californie.

Les chercheurs élaborent actuellement un plan destiné à prévenir l'éruption de ce volcan. Ils examinent notamment la possibilité d'augmenter le volume d'eau afin de le «froidir».

Tags: #NASA  


à lire aussi