La Turquie attend de Trump l`arrêt du soutien aux milices kurdes

  12 Janvier 2017    Lu: 376
La Turquie attend de Trump l`arrêt du soutien aux milices kurdes

La Turquie espère que l`administration Trump va "corriger l`erreur" commise par l`administration Obama d`avoir soutenu les milices syriennes kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) dans la lutte contre les djihadistes de l`Etat islamique, a déclaré le ministre turc de la Défense, Fikri Isik, jeudi.

Les autorités turques considèrent les milices YPG comme une émanation du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) qui mène depuis plus de 30 ans une insurrection armée. Le PKK est considéré par la Turquie, les Etats-Unis et l`Union européenne comme une organisation terroriste.

Un porte-parole du président turc Recep Tayyip Erdogan a pour sa part vivement critiqué le commandement central américain (CentCom) qui soutient les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance de combattants opposés à l`EI à laquelle participent les YPG.

Le commandement central américain a relayé sur le réseau social Twitter une déclaration des FDS et précisé que cette alliance "confirmait n`avoir aucune affiliation ou lien avec le PKK".

"S`agit-il d`une blague ou le CentCom a-t-il perdu la raison ?", a répliqué Ibrahim Kalin, porte-parole d`Erdogan, sur Twitter. "Vous pensez que quelqu`un peut croire cela ? Les USA doivent arrêter d`essayer de légitimer un groupe terroriste", a-t-il ajouté.

Tags: