6 des capitales les plus impressionnantes au monde

11:00   09 Août 2017    624

Fatigué de marcher dans les pas des touristes? Alors venez découvrir ces nouvelles capitales construites par des leaders autoritaires, des architectes futuristes et … des astrologues.

Chaque capitale à sa propre histoire, mais certaines histoires sont plus étranges que d’autres. Découvrez six capitales impressionnantes dont vous ignoriez peut être l’existence.

Brasília, Brazil

Après seulement 41 mois de construction, la capitale du Brésil a officiellement ouvert ses portes au public en 1960. La ville fût pionnière en matière d’architecture moderne, et pas des moindres. Suivant la vision de l’architecte légendaire Oscar Niemeyer d’un nouveau monde égalitaire, elle dispose de spacieux parcs, de lacs artificiels et de larges boulevards ouverts à tous. Une utopie à part entière!

Aujourd’hui, quelques-uns des paysages futuristes de Brasilia semblent un peu démodés, mais il reste encore beaucoup d’éléments impressionnants. Le meilleur de tous est la Cathédrale Métropolitaine Notre-Dame de l’Apparition, faite d’un assemblage de 16 colonnes et d’un toit en vitrail étincelant.

Nay Pyi Taw, Myanmar

Profondément ancrée dans la jungle montagneuse du pays, la nouvelle capitale de Myanmar Nay Pyi Taw (ou Naypyidaw pour certains) demeure un mystère.

D’après la légende, la ville a été conçue en 2005 par l’ancien leader du Myanmar, Senio General Than Shwe, guidé par les dires de son astrologue personnel. Malgré des autoroutes à 6 voies, d’immenses statues nationalistes et des palaces extravagants, Nay Pyi Taw est sous-peuplée et rarement visitée par les touristes. Qui a dit qu’il s’agissait d’une ville fantôme?

Abuja, Nigeria

Que feriez-vous dans un pays déchiré par les conflits religieux et ethniques, et dont la capitale existante est devenue une monstrueuse ville surpeuplée? Vous construisez une nouvelle capitale moderne, sur une terre relativement neutre au milieu du pays. Ce fût du moins une bonne solution pour les dirigeants du Nigeria et Abuja fût ainsi inaugurée et nommée nouvelle capitale du Nigeria en 1991.

Aujourd’hui l’une des villes les plus riches et modernes d’Afrique, Abuja regroupe un grand nombre de buildings et de lieux de culte décadents, mais tous sont surplombés par Aso Rock, le monolithe de pierre situé à la périphérie de la ville.

Canberra, Australie

La capitale suburbaine de l’Australie, Canberra est située au beau milieu du pays, entre Sydney et Melbourne. Malheureusement, la capitale du Bush reste dans l’ombre de ces deux grandes villes, et fût choisie comme capitale en 1908 uniquement pour mettre fin à la longue rivalité qu’il existait alors entre elles.

Mais comment concevoir le design d’une nouvelle capitale? En lançant un concours international, pardi!

Des centaines de plans furent soumis et le jury de la compétition choisit le design proposé par deux jeunes architectes de Chicago, les frères Griffin, qui avaient alors une vision de la conception de Canberra si … ordinaire!

Elle n’a peut-être pas la culture gastronomique et fantaisiste de Melbourne, ou le surf de Sydney, Canberra n’en reste pas moins le cœur de l’Australie, et symbolise, comme son nom l’indique « le lieu de rassemblement » du pays.

Islamabad, Pakistan

Tout de suite après l’indépendance du Pakistan en 1947 il fût décidé que le pays devait avoir une nouvelle capitale. La décision était à la fois politique et économique, avec la volonté politique de maintenir le pouvoir dominant et le secteur financier loin de l’ancienne capitale, Karachi – la troisième plus grande ville au monde- et de développer les autres parties du Pakistan. Ils choisissèrent alors de donner tous les pouvoirs à Islamabad, au nord-est de ce pays florissant.

Depuis, Islamabad est devenue la métropole la plus moderne du Pakistan, le joyau de la ville étant la mosquée Shah Faisal. Façonnée telle une tente de Bédouin, et positionnée dans la capitale, elle est un cadeau de l’Arabie Saoudite. La rumeur veut que la CIA soupçonne les minarets d’être des missiles. Ce qui est faux.

Astana, Kazakhstan

Belle et charmante? Non! Bizarre et fascinante? Oui! Astana est une ville colossale et futuriste située dans les lointaines et vastes plaines de l’Asie Centrale. La ville, officiellement inaugurée comme nouvelle capitale du Kazakhstan en 1997 est le résultat à la fois de l’argent du pétrole et du penchant mégalomane d’un leader autoritaire, Nursultan Nazarbayev. Le plus frappant de tout étant la tour de 97 mètres, la Bayterek, berçant une énorme boule dorée et représentant le mythe local de l’oiseau qui pond chaque année un œuf d’or à la cime d’un arbre de vie.

Tags:


à lire aussi