Eurasia Review: L’Indonésie condamne l’atrocité de l’Arménie contre les civils azerbaïdjanais

09:44   27 Juillet 2017    661

Le site Internet du magazine Eurasia Review a publié un article intitulé «L’Indonésie condamne l’atrocité de l’Arménie contre les civils azerbaïdjanais».

L’auteur de l’article indique que quelques militants et groupes de la société civile de l’Indonésie condamnent l’atrocité récente des troupes armées de l’Arménie contre la population civile azerbaïdjanaise. Il y est noté que la petite fille de 2 ans Zehra Gouliyeva et sa grand-mère Sahibé Allahverdiyeva ont été tuées dans le village azerbaïdjanais d’Alkhanly suite au bombardement à l’artillerie des forces armées de l’Arménie.

«Nous condamnons fermement le meurtre de deux civiles innocentes azerbaïdjanaises par les troupes arméniennes. Les coupables doivent être punis», souligne Nur Kholis, président de la Commission nationale des droits de l’homme de l’Indonésie.

«En Azerbaïdjan, une enquête judiciaire doit être ouverte contre les militaires arméniens», a déclaré Nur Kholis qui avait rencontré en 2015 des centaines de réfugiés originaires du Haut-Karabagh. Même, l’Arménie aussi doit mener une enquête et punir les mêmes militaires.

L’auteur souligne que le Haut-Karabagh est le territoire de l’Azerbaïdjan et il est occupé par les forces armées de l’Arménie. Le Conseil de sécurité des Nations Unies et les autres organisations internationales ont condamné la politique d’agression de l’Arménie et exigé le retrait immédiat des troupes arméniennes du Haut-Karabagh.

«L’Arménie a avoué que ses unités militaires avaient tiré le 4 juillet sur le village d’Alkhanly. L’Azerbaïdjan doit traduire l’affaire devant la Cour internationale», a estimé Nur Kholis.

Le dirigeant du Conseil national de la jeunesse d’Indonésie, Tan Taufik Lubis, a souligné que la communauté internationale devait exiger à l’Arménie de cesser de tuer des civils en Azerbaïdjan.

«Nous condamnons avec fermeté les comportements non civilisés des troupes arméniennes. C’est une barbarie commise contre l’enfant et la femme. C’est aussi une violence brutale des droits de l’homme et elle doit être dénoncée par la communauté internationale», a dit Tan Taufik Lubis.

L’étudiante Sandra Utari présente ses condoléances aux familles des victimes et met en valeur la nécessité de prendre des mesures sérieuses à l’encontre de l’Arménie. «Tuer des femmes et des enfants en se servant de l’artillerie lourde est un crime. L’ONU doit infliger de graves sanctions contre l’Arménie», a estimé Sandra Utari.

Dans l’article, il est noté que l’Indonésie, membre actif de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), condamne, au sein de l’ONU et de l’OCI, l’agression de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan, soutient absolument la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan. L’Indonésie invite l’Arménie et l’Azerbaïdjan à parvenir à un règlement pacifique et négocié du conflit du Haut-Karabagh.

L’auteur ajoute également dans son article que les relations entre l’Indonésie et l’Azerbaïdjan se développaient rapidement dans un certain nombre de domaines. (Azertag)

Photo


Tags: #Indonésie  


à lire aussi