Venezuela: le tribunal suprême invalide les décisions du parlement

12:45   12 Janvier 2017    269

La lutte s`accentue entre les institutions vénézuéliennes et l`opposition. Le Tribunal suprême de justice a annoncé ce mercredi sa volonté de récuser les décisions du parlement, taxé de "refus d`autorité".

Le Tribunal suprême de justice du Venezuela a estimé ce mercredi que le parlement, dominé par l`opposition, s`était placé en situation de "refus d`autorité" et que toutes ses décisions étaient nulles et invalidées.

"Avec l`entrée en fonction de l`Assemblée nationale pour sa nouvelle session le 5 janvier et la nomination d`une nouvelle équipe dirigeante à sa tête, le pouvoir législatif s`est placé en situation de refus d`autorité, et toutes les décisions prises par lui depuis ce jour sont donc nulles", a annoncé le Tribunal suprême de justice dans un communiqué de presse.

Le président Maduro a créé un "commando anti-coup d`Etat"

Parmi ces décisions, le Tribunal suprême de justice mentionne spécifiquement le vote du 9 janvier par lequel les parlementaires vénézuéliens ont condamné le président Nicolas Maduro pour "manquement aux devoirs" de sa fonction, lui attribuant la responsabilité d`une "crise sans précédent" qui secoue le pays. Face à cette décision, qu`il avait qualifiée "d`appel à un coup d`Etat", le président Maduro avait réagi en créant un "commando anti-coup d`Etat".

Le 11 janvier 2016 le Tribunal suprême avait déjà déclaré nulles toutes les décisions du parlement après que celui-ci avait investi trois députés anti-chavistes, malgré les soupçons entourant leur élection. Selon le Tribunal, la situation de refus d`autorité dans laquelle s`était placé le parlement durant sa session 2016 ne pouvait être levée que par la direction sortante du parlement, et non par la nouvelle direction mise en place le 5 janvier, avec notamment le remplacement de Henry Ramos Allup par Julio Borges au poste de président.

Tags:


à lire aussi