19 janvier 2017 8°C Baku 3°C Xankandi 5°C Khachmaz 9°C Barda 10°C Lenkoran 4°C Nakhchivan 8°C Ganja

Le Maroc interdit la fabrication et la vente de la burqa

Date: 11.01.17, 20:26

Font size : - / +

Cette décision, rapportée par la presse, serait motivée par des raisons sécuritaires, "des malfrats ayant à maintes reprises utilisé ce vêtement pour perpétrer leurs crimes".


Mettant en avant des raisons sécuritaires, les autorités marocaines ont interdit la fabrication et la vente de la burqa, ce voile intégral musulman à l'afghane rarement porté par des femmes au Maroc.

Selon la presse locale, le ministère de l'Intérieur a diffusé une circulaire à ses agents en charge des commerces dans les villes leur enjoignant de ne plus autoriser la confection et la commercialisation des burqas à compter de cette semaine.

Aucune annonce officielle ou communication publique sur le sujet n'a cependant été faite par ce ministère.
Le port de la burqa reste un phénomène extrêmement marginal au Maroc, pays tiraillé entre modernité et conservatisme, dont le roi Mohammed VI se veut le chantre d'un islam modéré, et où une majorité de femmes portent le simple hijab (qui ne couvre que les cheveux).

La burqa est à l'origine le vêtement traditionnel des tribus pachtounes en Afghanistan, où il avait été rendu obligatoire par les talibans. Ce long voile, bleu ou marron, couvre complètement la tête et le corps, un grillage dissimulant les yeux.

Au Maroc, c'est le niqab, voile intégral qui ne laisse voir que les yeux, qui est porté par certaines femmes, en particulier dans les milieux salafistes. Cette tenue est davantage répandue dans les régions plus conservatrices du nord du pays, d'où sont originaires des milliers de jihadistes partis combattre en Syrie et en Irak, et les petites villes.

Dès lundi, des agents de l'Intérieur ont mené des "campagnes de sensibilisation auprès des commerçants" de Casablanca, la capitale économique du pays, "pour les informer" de l'interdiction de la burqa, indique le site Médias 24.

A Taroudant (sud), le pacha (haut fonctionnaire administratif) a ordonné à des commerçants qui fabriquent et confectionnent des burqas de liquider leur stock dans les 48 heures, et de stopper toute fabrication et commercialisation de ce vêtement à l'avenir, selon un document qui circule sur les réseaux sociaux, largement repris par les médias.

Le même ordre a été donné par le pacha de la petite ville de Ouislane (centre-nord) qui a qualifié la burqa de "niqab afghan".

"Nous avons pris la mesure d'interdire totalement l'importation, la fabrication et la commercialisation de ce vêtement dans toutes les villes et localités du royaume", a indiqué au site Le360 un "responsable de haut rang au ministère de l'Intérieur".
Cette décision serait motivée par des raisons sécuritaires, "des malfrats ayant à maintes reprises utilisé ce vêtement pour perpétrer leurs crimes", toujours selon la presse.


Read : 127


Veuillez inclure un numéro de téléphone si vous êtes prêt à parler à un journaliste d’AzVision.az
Vous pouvez également nous contacter par les moyens suivants Envoyez vos e-mails à [email protected]
Envoyez des photos/vidéos à [email protected]
Tweet: @AzvisionEn
Vous pouvez commenter ici:

(Ne pas utiliser des phrases qui offensent des autres et qui encouragent la discrimination basée sur la race, l'âge, la nationalité. N'incitez pas à enfreindre les lois d'Azerbaïdjan. Sinon vos commentaires seront soit modifiés ou supprimés.)
Nom:
soumettre
Vous pouvez écrire maximum 512 symboles


Les prix du pétrole

Sondage

Suivez-vous le Mondial de handball ?
Oui
Non
Ne se prononce pas

  Résultats!     Total des votes : 4

ARCHIVE

Autres nouvelles de catégorie Culture

Ministre azerbaïdjanais: «L'Azerbaïdjan soutient pleinement la Palestine dans l'établissement de l'Etat indépendant» Gambie: vote à l'ONU sur une intervention militaire de la Cédéao Turquie: 28 suspects arrêtés à Istanbul pour lien avec Daech La Russie capable d'influencer le règlement du conflit au Karabakh Un Américain de 91 ans assistera à l'investiture du président US pour la 18e fois Polanski aux César: Une insulte aux femmes Le Pentagone cherche les moyens d'accélérer la guerre contre l'EI Mali : 77 morts dans l'attentat suicide de Gao Le Vietnam souhaite approfondir la coopération avec l'Azerbaïdjan «La Collection Karabakh» représenté l'héritage azerbaïdjanais à Berlin La Norvège lance à Davos un fond pour lutter contre la déforestation Indonésie: un gigantesque incendie ravage un marché historique de Jakarta Boris Johnson compare François Hollande à un nazi Brexit: la France ne veut pas "punir" le Royaume-Uni Vietnam: manifestation antichinoise, plusieurs arrestations 2016, année la plus meurtrière pour la presse dans l'histoire de l'Afghanistan Meurtre de l'ambassadeur russe: deux arrestations à Ankara Rosberg réagit à l’arrivée de Bottas chez Mercedes Mexique: Un collégien tire sur ses camarades puis se suicide Eliza­beth II : son incroyable geste de géné­ro­sité et de gentillesse envers feu son garde fores­tier Effet Brexit: Goldman Sachs délocalise 1.000 emplois Open d’Australie : Djokovic éliminé au 2e tour Paul McCartney s'attaque à Sony Vous avez raison de boire des litres de café Séisme: les transports de Rome paralysés Nintendo: un nouveau jeu sur smartphone, et Super Mario sur Android Les singes pourraient disparaître de la Terre d’ici 25 à 50 ans Sortie d'une biographie filmée du rappeur Tupac en juin Afghanistan: le suicide de jeunes femmes en très forte augmentation Trois mois de prison avec sursis pour le jeune qui a giflé Valls

Actualité


Actualités les plus récentes →